dimanche 4 septembre 2011

Terres et temps de Bretagne

Programmer et organiser par les temps qui cours un spectacle en plein air est plus qu'un défi. Le concert d'ouverture du Festival à Villarceaux n'y a pas échappé, bien que plus d'une fois, soleil et ciel bleu étaient présent. Après les problèmes de file d'attente de l'année dernière, les organisateurs en avaient tirés les enseignements, en organisant la billetterie directement sur le parking du haut avec une infrastructure d'accueil à toute épreuve. L'association y était présente, pour permettre à une quarantaine d'adhérents de bénéficier du tarif réduit et d'éviter l'attente aux caisses...

Alan Stivell et sa harpe (Patrick Monin)
Le vertugadin et ses deux scènes (Patrick Monin)





Un public nombreux sur la pelouse du potager






















Entre ce point de rendez-vous et le stand/accueil du Domaine, nous avons rencontré avec grand plaisir les "Amis" de l'association, dont quelques nouveaux comme Bruno Renoult, historien et auteur du livre « Visiteurs du Vexin 1940-1944. L’étrange histoire du Vexin sous l’Occupation », ainsi que nos partenaires comme le Cercle d'escrime de Marly-Le-Roi.

Pour ce qui est des concerts, la qualité est toujours à la hauteur, avec le plaisir de cotoyer quelques grands noms de la musique Bretonne. Reste que le concert final avec Alan Stivell a rapidement été écourté en raison d'une pluie diluvienne. Une fin de concert qui tombe "à l'eau", au grand désarroi d'un public, venu spécialement pour lui. Néanmoins, il fera la joie de plus d'un "fan" en étant très disponible lors d'une séance de dédicace...

La pluie et l'arrêt des installations électriques, n’empêcheront pas Alan Stivell de lancer un ultime défi aux cieux... voir la vidéo